Nous pouvons tous vivre NOTRE VIE EN MIEUX

Biographie

J’ai toujours été curieux de comprendre comment fonctionne l’être humain. Fasciné, même. Déjà, tout jeune, je cherchais des réponses. Des indices. Des sources d’inspiration. Je voulais ressembler à ces personnes qui me touchaient par leur ouverture, leur spontanéité, leur charisme, leur détermination. J’étais un ado introverti. Plutôt mal dans sa peau. Rebelle à cette vie un peu terne, un peu moche, qui ne tenait pas ses promesses. J’avais envie de mieux. D’être quelqu’un de mieux. Dans une vie plus heureuse.

J’avais envie de rencontres. De découvertes. Mais quelque chose clochait. Une retenue. Une méfiance. Une peur d’exposer « qui j’étais vraiment ». Sans m’en rendre compte, je m’étais enfermé dans l’image qu’on attendait de moi : un intellectuel souriant. Avec l’impression de vivre à moitié, seulement. Je me contrôlais beaucoup : mes paroles intelligentes, mon image souriante, mes émotions inexprimées… ça me prenait pas mal d’énergie ! J’avais fini par trouver ça normal. Et puis… la vie avançait !

Ça ne marchait pas trop mal pour moi ; marié, jeune père, avec un bon boulot, je vivais le nez dans le guidon. J’avais enterré mes rêves d’enfant et tout misé sur mon couple. J’avais apparemment « tout » pour moi. Pourtant, vu de l’intérieur, quoi que j’obtienne, quoi que je fasse, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas : un détail imparfait, une phrase que je me reprochais, un geste que j’aurais dû faire… j’étais impitoyable avec moi-même. Mais, ça aussi, c’était devenu normal…

Puis, un jour, tout s’est écroulé. Ma femme m’a quitté. Je suis devenu père à mi-temps. La douche froide! La carapace qui se lézarde. La colère. La tristesse. Les yeux qui voient flou à force de ne plus dormir. Le désespoir. Encore plus de colère. Et puis, le choix : rester dans cette mélasse ou (re)commencer à vivre. Mais pas à moitié, cette fois : plaquer cette foutue carapace et m’ouvrir, évoluer, en profiter de plus en plus…

Ma quête a commencé. Avec un nouvel état d’esprit. Comment être le meilleur homme, le meilleur papa, le meilleur compagnon de vie possible ? Comment m’apaiser, vivre libre, serein, léger ? Je suis passé à l’action. J’ai revisité mon parcours. J’ai remué les poubelles de mon passé. Les mauvais traitements à l’école, les abus, les conflits de loyauté, la trahison, le rejet, les dépendances, tout ça… J’ai appris, compris, accepté, pardonné, chuté et progressé plus encore à travers stages, formations, lectures, coaching, thérapie… et l’intégration de toutes ces expériences dans ma vie quotidienne. J’ai mesuré la différence à chaque pas.

Alors, j’ai dit « merci » à mon ex-femme. Sans elle, je végéterais toujours dans les limbes de mon ancienne « demi-vie ». Désormais, je traque ce qui coince, me conditionne, m’empêche d’être moi-même. Je vis ma vie en mieux.

Patrick Collignon est coach d’épanouissement spécialisé dans l’Approche Neurocognitive et Comportementale (A.N.C.). Auteur et co-auteur de nombreux ouvrages de développement personnel et de vulgarisation scientifique (La Puissance du mental, Le Management toxique avec C. Vander Vorst, Votre profil face au stress avec J. Prata, L’informatique au service de la personne handicapée, entre autres), il conçoit et supervise depuis 1994 le lancement de projets innovants (édition, multimédia, pédagogie, Web).

Patrick Collignon a notamment co-conçu le programme Cap’Ten (www.capten.be), lauréat du « European entrepreneurship award en 2007 », qui développe l’esprit d’initiative chez les enfants de 10-12 ans.

Patrick Collignon est directeur de collection aux Edition Eyrolles, il dirige, depuis 2012, la collection « Neurosciences et vie au travail » et, depuis 2015, la collection « Moi puissance moi ».

Pin It on Pinterest

Share This