Dites 33… Facteurs de stress au travail

Tout accompagnant connaît l’importance cruciale d’un diagnostic correctement posé. Dans le cas du stress, ce diagnostic se complique. Les sources sont nombreuses et peuvent s’additionner. Manager le stress revient d’abord et avant tout à identifier les facteurs de risque présents dans l’environnement de chaque collaborateur/trice.

Les facteurs de risque

Ces facteurs de risques (psychosociaux) peuvent engendrer des conséquences négatives d’intensité variable pour les individus ainsi que pour l’organisation. Tout dépend de la menace qu’ils représentent pour chaque personne exposée. Cette menace peut être abordée en termes de durée et l’intensité d’exposition, en termes d’impact émotionnel ou physique, en termes de relations aux autres et à soi. En termes de sens aussi car, en France particulièrement, le travail occupe une place centrale dans le sens que les personnes donnent à leur vie.

Du risque au fait

Ce n’est qu’en croisant les facteurs de risques avec la personnalité, les compétences et les connaissances des personnes exposées qu’apparaît potentiellement le stress. En outre, chacun a son profil face au stress, c’est-à-dire sa manière de stresser, ses raisons de stresser, l’intensité de son stress et sa résistance face à lui.

Pour rappel, aucune situation n’est stressante en soi. C’est le point de vue de la personne exposée ou son incapacité à y faire face qui peut la stresser.

Agir

Pour réduire l’effet des facteurs de risque, il s’agit d’activer les leviers internes et externes à cette personne. C’est-à-dire agir de manière structurelle ou managériale afin de la soustraire aux facteurs de risque ou à leurs effets. Et de manière individualisée d’augmenter sa capacité à faire face aux situations où ces facteurs interviennent.

Soustraire les personnes aux facteurs de risque ou à leurs effets…

Aide au diagnostic

Pour vous aider dans votre diagnostic, voici la liste des « facteurs de stress » issue du rapport « Mesurer les facteurs psychosociaux de risques au travail pour les maîtriser » du collège d’expertise rédigé en 2011 par Michel Gollac et Marceline Bodier.

Insécurité de la situation de travail

  • Insécurité liée à la pérennité du travail, à la stabilité des rentrées financières et à la conformité des postes par rapport à un plan de carrière « normal »
  • Risques découlant du changement (changement stratégique, restructuration, fusions et acquisitions, nouvelles technologies…)

Intensité et temps de travail

  • Forte intensité et longue durée du travail
  • Exigences excessives de travail
  • Complexité du travail
  • Objectifs irréalistes ou flous
  • Difficultés de concilier vie professionnelle et personnelle
  • Contraintes de rythme, d’horaires
  • Polyvalence
  • Exercice des responsabilités

Exigences émotionnelles

  • Métiers dans lesquels les travailleurs sont amenés à moduler ou cacher leurs émotions (par exemple, en souriant en permanence)
  • Tensions avec le public
  • Contact avec la souffrance des gens
  • Non expression des émotions véritables de peur des représailles
  • Maîtrise de l’une ou l’autre peur (y compris celle de l’échec)

Manque d’autonomie

  • Manque de participation aux prises des décisions qui concernent la personne
  • Manque de marge de manœuvre pour organiser le travail en fonction de sa personnalité et de ses compétences
  • Procédures trop rigides
  • Descriptifs de fonction trop étroits
  • Sous-utilisation des compétences
  • Impossibilité d’anticiper les tâches à venir

Rapports sociaux de travail dégradés

  • Injustice
  • Manque de reconnaissance
  • Manque de soutien social
  • Déséquilibre entre effort consenti et récompense obtenue
  • Relations difficiles et conflits entre collègues et/ou avec l’encadrement
  • Manque de coopération, de participation et d’intégration dans un collectif
  • Style de management : management toxique, relations difficiles avec la hiérarchie, absence de soutien apporté par cette dernière
  1. Violence sous toutes ses formes (harcèlement, discrimination…)

Conflits de valeurs

  • Perte du sens
  • Conflits de valeurs (faire des choses que l’on désapprouve, honte d’avoir accepté de nuire à autrui ou action en contradiction avec ses convictions)
  • Qualité empêchée (obligation de bâcler le travail)
  • Sentiment d’inutilité du travail accompli

Découvrez Merci Mon Stress, la solution anti-stress en ligne

  • Promo ! Programme Interactif Merci Mon Stress

    Merci Mon Stress – Expérience interactive

    Note 4.00 sur 5
    199,00  99,50 
  • Test en ligne Merci Mon Stress

    Bye-bye Mon Stress – Mon profil complet

    24,90 
  • Coaching vidéo Merci Mon Stress

    Merci Mon Stress – 10 vidéos pour faire de votre stress un allié

    Note 5.00 sur 5
    79,00 

Devenez Brainhacker et recevez chaque semaine une vidéo inspirante gratuite

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This